Un conteneur bourré de compétences

Les coûts d’entretien des marteaux perforateurs ont baissé de manière sensible chez l’un des plus grands producteurs chinois de phosphate, lequel fabrique également de l’engrais pour contribuer à nourrir la planète.

Chaque année, la population du globe croît d’environ 75 millions d’individus, plus que l’entière population du Royaume-Uni. D’après les Nations unies, même si l’on produit actuellement suffisamment de denrées alimentaires pour nourrir tout le monde, près de 800 millions d’êtres humains souffrent malgré tout de faim chronique. Il est indubitable que la production de nourriture est l’un des plus grands enjeux de notre époque.

La production vivrière s’est considérablement intensifiée depuis les années 1980 grâce, en partie, à l’usage croissant d’engrais. La roche phosphatée est la matière première qui sert à produire la plupart des engrais phosphatés commercialisés sur le marché. On la trouve en abondance dans le sous-sol chinois.

Les réserves naturelles commençant à se raréfier, on s’attend à ce que la demande mondiale de phosphore se fasse plus pressante. Il n’en existe qu’une quantité limitée sous terre. Si on peut le recycler, on ne peut pas le produire artificiellement. La Chine et le Maroc détiennent la majeure partie des réserves mondiales.

La croissance rapide du Guizhou Kailin Group Co. (Kailin), implanté dans la province du Guizhou, au sud-ouest de la Chine, est allée de pair avec l’essor économique du pays. Depuis 2000, sa croissance moyenne annuelle s’élève à 33 %. Ce grand groupe industriel exploite la roche phosphatée, mais possède également les installations chimiques qui fabriquent l’engrais, ainsi que de nombreux autres intérêts industriels.

Il a accès à de riches ressources naturelles qui devraient lui permettre de tenir pendant un siècle au rythme actuel de la production. Près de 80 % des gisements chinois d’une teneur en P205 [oxyde de phosphore] supérieure à 33 % sont concentrés autour la zone exploitée par Kailin.

Les contraintes s’exerçant sur la flotte de 65 jumbos de forage Sandvik s’amplifient à mesure que le site minier s’étend. En 2016, Kailin, qui avait besoin d’améliorer les procédures de maintenance, a contacté Sandvik. Le contrat de services Sandvik  365 qui a été conclu a permis d’accroître la productivité et de réduire les coûts.

Kailin en bref

Le Guizhou Kailin Group Co. (Kailin) est un grand groupe industriel implanté dans la province du Guizhou, dans le sud-ouest de la Chine. Les mines de roche phosphatée de la ville isolée de Jinzhong sont un employeur majeur du district de Kaiyang. Des milliers de personnes travaillent sous terre chaque jour. Les sites extraient une roche phosphatée de la plus haute teneur de Chine. Les réserves sont estimées à 100 ans.

« La roche phosphatée de Kaiyang est la meilleure du pays », affirme Zhongguo He, directeur général de la Guizhou Kailin Mining Company.

Le matériau est si performant et la demande si importante que l’activité de Kailin s’est considérablement développée au cours des dix dernières années. Les sites d’extraction par gradins droits dominent aujourd’hui totalement la ville de Jinzhong, nichée dans une vallée isolée de la Chine rurale. Cette bourgade agricole autrefois paisible est devenue un centre industriel prospère de 50 000 habitants, dont environ 80 % travaillent de plus ou moins près pour le Groupe Kailin. Comptant parmi les régions les plus pauvres de Chine, la province du Guizhou investit massivement dans les infrastructures. Elle a fait construire plusieurs ponts parmi les plus hauts du monde pour réduire la durée des déplacements dans ce territoire très montagneux.

« Jinzhong n’était qu’un petit village avant la création de Kailin », précise Zhongguo He. Bien que des milliers de personnes y habitent et y travaillent aujourd’hui, c’est encore une communauté très soudée. Plusieurs employés portant les combinaisons orange vif caractéristiques de l’entreprise viennent saluer le directeur général au cours de notre entretien sur la place centrale. À l’apparition d’une foreuse Sandvik qui remonte la rue principale, la conversation dévie vers l’importance des fournisseurs, pas uniquement pour les mines de phosphate mais pour toute la chaîne de valeur. « Nous extrayons la roche phosphatée pratiquement qu’avec des machines Sandvik. Elle est transportée par conduits jusqu’à l’usine chimique où elle est transformée en engrais qui est ensuite transporté par chemin de fer dans toute la Chine et par bateau dans le reste du monde. L’ensemble de l’activité est réparti entre et détenu par diverses entités du Groupe Kailin. Les équipements miniers ont donc une influence directe sur la quantité de nourriture que les agriculteurs de notre pays pourront produire. »

<p>La roche phosphatée est indispensable à la fabrication des engrais phosphatés.</p>

La roche phosphatée est indispensable à la fabrication des engrais phosphatés.

<p>On peut procéder à des interventions d’entretien et de maintenance cruciales dans le conteneur maritime aménagé.</p>

On peut procéder à des interventions d'entretien et de maintenance cruciales dans le conteneur maritime aménagé.

<p>Kailin possède une flotte d’une soixantaine de foreuses Sandvik.</p>

Kailin possède une flotte d'une soixantaine de foreuses Sandvik.

« Sur le plan technique, notre principal casse-tête est de garantir la sécurité dans la mine souterraine. Il est crucial de sélectionner les bons équipements et la bonne technologie et de veiller à leur bon fonctionnement. Auparavant, on achetait simplement le matériel. Mais nous avons de plus en plus tendance à compléter ces achats par des accords longue durée de services et d’entretien. Ceci améliore notre productivité, mais permet également à nos fournisseurs de mieux cerner nos besoins, ce qui ne peut être que profitable dans les années à venir. »

Les quatre mines de Kailin s’étendent sous Jinzhong dans un rayon de 9 km. Des rampes remontent en zigzaguant du niveau principal de transport par camion creusé sous le gisement. À partir de ces rampes dénuées de rails, des chambres sont creusées dans le gisement dans deux directions. Chaque site peut comporter jusqu’à quatre chambres exploitées simultanément à des niveaux variant entre 100 et 400 m de profondeur. Leur toit est soutenu par des boulons d’ancrage.

La méthode de forage et dynamitage est nécessaire en raison de la dureté du minerai phosphaté. Les mineurs de Kailin s’appuient sur une flotte d’une soixantaine de foreuses pour percer les trous de mine. Deux équipes se relaient chaque jour et des tirs sont effectués au quotidien. Pour maintenir une productivité aussi élevée, les marteaux perforateurs montés sur les foreuses doivent être bien entretenus.

Shugao He est le responsable adjoint de la mine de Qingcaichong pour le compte de la Kailin Mining Company à Guizhou. « Avant de conclure ce contrat de services avec Sandvik, on devait attendre les pièces détachées pendant des semaines.

La solution Sandvik

Sandvik fournit à Kailin du matériel de forage souterrain depuis plus de 30 ans. À l’heure actuelle, la compagnie minière possède 65 foreuses des séries DD et DS réparties dans ses quatre mines de Guizhou. Un contrat de services Sandvik 365 est en place depuis 2016. Un conteneur Sandvik équipé d’équipements d’entretien et d’un établi a été installé dans l’atelier de Kailin à Jinzhong. Les techniciens Sandvik travaillent sur place avec les équipes Kailin chargées des équipements.

Parfois, il fallait démonter les marteaux perforateurs et les expédier pour révision à un atelier lointain. Cela prenait beaucoup de temps et avait de fortes répercussions sur notre productivité. »

Le problème ne se limitait pas uniquement aux rares occasions où les marteaux perforateurs devaient être réparés. Aucun programme d’entretien régulier n’était en place, le rendement opérationnel des marteaux laissait donc à désirer. L’équipe locale ne disposait ni du matériel, ni des connaissances nécessaires pour faire en sorte que les outils fonctionnent à leur niveau optimal.

Voilà 30 ans que Sandvik et Kailin sont en contact. Sandvik a répondu présent dès que Kailin l’a appelé.

Les équipes chargées du matériel et l’ensemble de l’exploitation tirent un grand bénéfice du contrat de services Sandvik 365. Les techniciens Sandvik sont sur place pour procéder à la révision régulière de la flotte de marteaux perforateurs et aux réparations éventuelles. Leur base, c’est le nouveau conteneur Sandvik installé dans l’atelier de Kailin au centre de Jinzhong.

En dépit de ses petites dimensions, ce conteneur maritime modifié a transformé l’activité de Kailin. Long de 6 m, il contient toute une série d’outils conçus spécialement pour démonter les marteaux perforateurs, une variété d’instruments de mesure, un établi et tous les modes d’emploi techniques et documents nécessaires relatifs aux procédures. En moins d’un an, les marteaux perforateurs de 30 foreuses y ont transité.

« D’après les termes du contrat, ce conteneur a vocation d’accroître notre capacité à procéder à l’entretien et aux réparations sur place, indique Ouyang Lin, directeur adjoint de la Kailin Mining Company. Il nous permet de réduire les risques de problème et de régler plus efficacement ceux qui se produisent. »

« Avant la mise en place du programme d’entretien régulier, il fallait jusqu’à 90 secondes pour forer un seul trou de mine. Maintenant que les marteaux perforateurs sont bien entretenus, la moyenne est de 60 secondes. Le coût de ce contrat de services est très faible au regard des gains d’efficacité constatés. »

Ses avantages ne s’arrêtent pas là : les collaborateurs de Kailin apprécient également les outils professionnels et la formation dispensée pour entretenir et réparer correctement les marteaux perforateurs Sandvik.

Jun Chen, responsable grands comptes chez Sandvik, explique que Sandvik a modifié son mode opérationnel pour s’adapter au client : « De la fourniture des pièces détachées aux méthodes en passant par le service après-vente, tout a été ajusté aux besoins spécifiques de Kailin. La direction de Kailin est de plus en plus satisfaite des services Sandvik. »

En plus de sa capacité de production annuelle de 7,36 millions de tonnes de roche phosphatée (qui devrait atteindre 10 millions de tonnes en 2017), Kailin a également produit plus de 3,5 millions de tonnes d’engrais et plus d’un demi-million de tonnes d’autres produits à base de phosphate.

Unique ressource pré-qualifiée en Chine de phosphore pouvant être utilisé directement dans la fabrication d’engrais phosphoré haute concentration, Kailin est appelé à prendre encore plus d’envergure. Sandvik remplit son rôle en réduisant les coûts afin que chaque gramme de minerai phosphaté extrait le soit au coût le plus bas possible.