Transports plus sûrs

Suite à un incident, Sandvik Mining and Rock Technology en Australie a conçu une solution plus fiable de transport des tiges de forage sur les véhicules d’entretien.

Le nouveau porte-tiges est en passe de devenir le nouvel étalon-or dans toute l’industrie minière si compétitive et des clients d’horizons les plus divers se renseignent auprès de Sandvik.

Bien que cette nouvelle structure soit une réussite, l’histoire a commencé dans des circonstances moins triomphales. Au fond d’une mine d’or souterraine d’Australie-Méridionale, une tige de forage s’est détachée de son support sur un véhicule Sandvik. Elle est tombée en avant et a rebondi sur la roche en direction de la cabine. Elle a fracassé le pare-brise et raté de peu le technicien d’entretien qui conduisait.

Par accident et à dessein
Pas de blessé donc, mais ce grave incident exigeait immédiatement toute l’attention de Sandvik. « Nous avons tout de suite ordonné une enquête minutieuse et il s’est vite avéré que ce genre d’incidents était déjà arrivé mais n’avait pas été signalé », explique Darren Male, responsable des opérations outils de forage chez Sandvik Mining and Rock Technology.

About Byrnecut Australia

Créé en 1987 juste avant le krach boursier, Byrnecut a survécu à la tempête pour s’imposer sur un marché difficile et devenir le premier opérateur de mines souterraines d’Australie.

Parmi ses chantiers actuels : toutes les activités de production par développement vertical et par niveaux à la mine Prominent Hill; la production par développement latéral, vertical et incliné à l’aide des méthodes d’abattage en chambres par trous profonds et par marteaux perforateurs à pousseur pneumatique à la mine Jundee.

En plus de l’exploitation de mines d’or, de cuivre et de nickel, l’entreprise offre également des services spécialisés dans la projection de béton et le revêtement des parois de puits aux exploitants miniers et aux particuliers, dans le forage en montant et l’aménagement de points de soutirage pour tous besoins de travaux préparatoires verticaux, ainsi que toute une gamme de services techniques multidisciplinaires.

En compagnie de Mark Bannister, du service de vente et après-vente exploitation minière souterraine dans la roche dure chez Sandvik Mining and Rock Technology, il s’est lancé dans la recherche de solutions potentielles. L’équipe a collaboré avec des ingénieurs et des fabricants de l’extérieur pour concevoir un porte-tiges optimal.

« C’était l’un de ces projets sans solution évidente. Nous avons dû envisager plusieurs possibilités avant d’arriver au modèle final en procédant par élimination. L’une des principales problématiques en sous-sol, c’est le poids. La solution devait donc être légère tout en étant porteuse. »

Fruit de plus de six mois d’étude et d’ingénierie, le nouveau support permet aux techniciens d’entretien de transporter en toute sécurité les tiges de forage sans que celles-ci glissent ou tombent du véhicule qui les achemine. Sa principale caractéristique est un mécanisme de verrouillage unique en son genre qui immobilise solidement le porte-tiges à l’arceau, lui-même fixé au plateau du véhicule. La solution est conditionnée dans un emballage sous forme de produit prêt à monter sur les véhicules Sandvik déjà en service.

Contrairement à tous les précédents porte-tiges employés par Sandvik, la solution est autorisée sur les routes australiennes, ce qui élargit son champ d’application. Sandvik est fournisseur de produits de forage sur cinq sites de Byrnecut Australia, le plus grand exploitant de mines souterraines du pays. Ce client est très satisfait des avantages du nouveau porte-tiges.

Pour atténuer les risques
« Le risque de glissement ou de chute de tiges est réduit en cas de freinage brusque, estime Peter Hallman, responsable sécurité, environnement, qualité et formation chez Byrnecut Australia. Les tiges de forage sont verrouillées à deux endroits et bien attachées. Aucun risque qu’elles bougent. La conception du porte-tiges permet aussi d’atténuer les blessures potentielles dues aux manipulations manuelles. »

Byrnecut Australia est satisfait que toutes les éventualités aient été envisagées et que les déplacements dans ses mines des véhicules équipés du nouveau système devraient contribuer à éviter tout risque de répétition de l’épisode à l’origine de sa conception.

L’entreprise adopte une démarche pragmatique quand un tel incident se produit. En matière de sécurité, elle procède à des améliorations continues au fil du temps. « Même si ce type d’incident est rare, il est crucial de bien saisir qu’il peut arriver de temps en temps, ajoute Peter Hallman.
Les études d’évaluation des risques ne sont pas infaillibles. Nous essayons d’identifier toutes les éventualités et d’atténuer les risques d’incident. Cette opération implique de nombreux acteurs, mais il peut toujours se produire des événements inattendus. Ce qui importe, c’est que la partie concernée assume ses responsabilités, résolve rapidement le problème et en tire les enseignements afin d’éviter toute répétition. »

Partages des connaissances
Pour Byrnecut Australia, il est primordial de collaborer avec des prestataires qui prennent la sécurité au sérieux.

« Ce que nous attendons de n’importe quel prestataire, c’est de privilégier la sécurité dans leur propre système de gestion de la sécurité. Quand nous recherchons des partenaires, nous passons en revue leurs systèmes et vérifions s’ils sont conformes à nos objectifs : ceci passe par l’évaluation des risques de tous les équipements sur site et le contrôle de processus en place pour les enquêtes, le signalement des dangers et celui de tous les problèmes identifiés au cours des études d’évaluation des risques. »

<p>Sandvik a décidé de ne pas breveter sa solution car le constructeur estime que les mines, les clients et même ses concurrents doivent aussi profiter de ses avantages.</p>

Sandvik a décidé de ne pas breveter sa solution car le constructeur estime que les mines, les clients et même ses concurrents doivent aussi profiter de ses avantages.

En décidant de ne pas breveter sa solution de porte-tiges, Sandvik a prouvé son engagement en faveur de la sécurité, non seulement pour sa propre organisation, mais aussi pour tout le secteur minier. Darren Male et Mark Bannister estiment que tous les sites, clients, prestataires et concurrents devraient pouvoir profiter des atouts du nouveau système afin d’améliorer la sécurité sur site pour tout le monde.