<p>L’intégration de nouveaux concepts technologiques dans l’élaboration des produits accroît leur productivité, réduit le coût total de possession et améliore la sécurité et la fiabilité.</p>
Montrer la légendeMasquer la légende

L’intégration de nouveaux concepts technologiques dans l’élaboration des produits accroît leur productivité, réduit le coût total de possession et améliore la sécurité et la fiabilité.

Paré pour demain

L’intégration de nouveaux concepts technologiques dans l’élaboration des produits accroît leur productivité, réduit le coût total de possession et améliore la sécurité et la fiabilité. Patrick Murphy est l’expert en technologie de Sandvik Mining and Rock Technology. En tant que président de Rock Drills and Technologies, il s’intéresse de près aux tendances et intègre tous ces nouvelles notions dans la conception des produits afin d’accroître leur productivité, réduire le coût total de possession et améliorer leur sécurité et leur fiabilité. Il évoque l’état d’avancement des technologies de pointe, la manière dont Sandvik les incorpore dans ses produits et comment elles vont changer les processus de travail.

L’Internet des objets

Définition : l’interconnexion via Internet de dispositifs informatiques intégrés à des objets et leur permettant d’émettre et de recevoir des données.

Exemple industriel : les moteurs d’avion.

L’exemple Sandvik : la productivité dirigée par les données.

  •  Appareils informatiques et logiciels qui recueillent et traitent grâce à des équipements embarqués de gros volumes de données sur le processus en cours et le milieu extérieur dans l’objectif de donner aux clients des informations en temps réel exploitables pour améliorer leur activité.

Les quatre piliers de la productivité dirigée par les données :

  • la maintenance préventive (réviser les équipements avant les échéances prévues pour assurer une disponibilité maximale);
  • la gestion de la production (éliminer tout ce qui n’est pas efficace dans l’activité afin d’optimiser la productivité);
  • – le rendement individuel des machines (mesurer le rendement de l’ensemble du matériel pour optimiser l’efficacité des processus);
  • l’efficacité des opérateurs (recueillir des informations sur les performances des opérateurs en vue de déterminer si une modification des produits ou une formation complémentaire est nécessaire pour accroître la sécurité ou l’utilisation de l’outil de production).
<p><strong>L’avis de Patrick Murphy :</strong> « Jamais on n’a été mieux en mesure d’évaluer les performances de nos équipements qu’aujourd’hui. Quand on associe les données recueillies à bord et celles issues des processus de nos clients, on dispose d’une mine de renseignements incroyables pour aider ceux-ci à améliorer immédiatement leur activité. »</p>

L’avis de Patrick Murphy : « Jamais on n’a été mieux en mesure d’évaluer les performances de nos équipements qu’aujourd’hui. Quand on associe les données recueillies à bord et celles issues des processus de nos clients, on dispose d’une mine de renseignements incroyables pour aider ceux-ci à améliorer immédiatement leur activité. »

<p><strong>L’avis de Patrick Murphy : </strong>« Le parc installé s’élève actuellement à 150 véhicules dans le monde. Il comptabilise à ce jour plus de 1,5 million d’heures d’exploitation en toute autonomie et zéro accident avec arrêt. L’automatisation améliore la sécurité et l’utilisation des équipements tout en diminuant les coûts d’exploitation. »</p>

L’avis de Patrick Murphy : « Le parc installé s’élève actuellement à 150 véhicules dans le monde. Il comptabilise à ce jour plus de 1,5 million d’heures d’exploitation en toute autonomie et zéro accident avec arrêt. L’automatisation améliore la sécurité et l’utilisation des équipements tout en diminuant les coûts d’exploitation. »

Les véhicules autonomes

Définition : véhicule équipé de capteurs lui permettant de détecter les éléments qui l’entourent et de manœuvrer sans l’intervention d’un opérateur.

Exemple industriel : les voitures sans conducteur.

L’exemple Sandvik : AutoMine.

  • Le premier système d’automatisation pour applications de chargement et de transport a été lancé en 2004.
  • Chaque véhicule sait où se trouvent les autres véhicules grâce au système de gestion du trafic.
  • Il s’appuie sur l’algorithme et la technologie de navigation Sandvik.

La numérisation 3D

Definition : saisir des données pour créer un nuage de points et le convertir en modèle 3D.

Exemple industriel : le stérage en forêt.

L’exemple Sandvik : l’intégration d’une technologie de numérisation dans les foreuses souterraines pour travaux préparatoires.

Un nuage de points en 3D de la mine est créé à partir d’un appareil embarqué et peut servir à divers usages, dont :

  •  le pilotage de la foreuse pour qu’elle se repère par rapport au plan de la mine;
  •  le calcul du volume de matériaux excavés dans la galerie;
  •  en se basant sur le plan de la mine, le repérage de sur-excavations ou de sous-excavations par rapport au profil de la galerie.
<p><strong>L’avis de Patrick Murphy :</strong> « Cette technologie peut calculer la position géographique dans la mine, le volume en mètre cube de matériaux excavés et l’avancement par rapport au programme établi. Toutes les données sont stockées à bord et peuvent être transmises en fonction de l’infrastructure de la mine au centre de commande ou au bureau du responsable de la planification par Wi-Fi ou supports de stockage de données. »</p>

L’avis de Patrick Murphy : « Cette technologie peut calculer la position géographique dans la mine, le volume en mètre cube de matériaux excavés et l’avancement par rapport au programme établi. Toutes les données sont stockées à bord et peuvent être transmises en fonction de l’infrastructure de la mine au centre de commande ou au bureau du responsable de la planification par Wi-Fi ou supports de stockage de données. »

<p><strong>L’avis de Patrick Murphy :  </strong>« Ces machines sont dotées d’une technologie brevetée “recharger en forant” issue de nos programmes de recherche et développement. Celle-ci gère le processus de recharge pendant que la foreuse fait son travail en étant reliée au réseau électrique de la mine. Cette technologie améliore l’autonomie et la durée de vie de la batterie. »</p>

L’avis de Patrick Murphy : « Ces machines sont dotées d’une technologie brevetée “recharger en forant” issue de nos programmes de recherche et développement. Celle-ci gère le processus de recharge pendant que la foreuse fait son travail en étant reliée au réseau électrique de la mine. Cette technologie améliore l’autonomie et la durée de vie de la batterie. »

Les systèmes de propulsion non polluants

Définition : stockage d’énergie électrique et transmission qui réduisent la pollution et induisent des effets bénéfiques sur le plan environnemental.

Exemple industriel : les véhicules électriques à batteries.

L’exemple Sandvik : les machines souterraines à batterie Sandvik DD422iE et Sandvik LH307B.

  • Le jumbo de forage à batterie (déplacements) Sandvik DD422iE et le chargeur Sandvik LH307B ont été conçus pour éliminer les particules diesel des environnements souterrains afin d’atténuer les risques sanitaires inhérents aux particules.
  • Ils consomment l’électricité fournie par le réseau ou utilisent des solutions tout à fait flexibles à batterie.
  • Avec le Sandvik DD422iE, les déplacements en descente ne consomment pas d’électricité, ils rechargent les batteries.
  • Le Sandvik LH307B élimine tous les gaz d’échappement tout en conservant l’indépendance et la puissance de ses équivalents à moteur diesel.

Assemblons le casse-tête

Voici une vision des équipements miniers souterrains de demain.

<p><strong>L’avis de Patrick Murphy : </strong> « Ce n’est pas de la science-fiction. Notre mission est d’offrir à nos clients des solutions optimisées conçues pour améliorer leur productivité, réduire le coût total de possession et assurer fiabilité, efficacité et sécurité grâce à la haute technologie. »</p>

L’avis de Patrick Murphy : « Ce n’est pas de la science-fiction. Notre mission est d’offrir à nos clients des solutions optimisées conçues pour améliorer leur productivité, réduire le coût total de possession et assurer fiabilité, efficacité et sécurité grâce à la haute technologie. »

  1. Équipé de batteries, ne rejetant aucune émission.
  2. Le Sandvik DDP analyse les performances globales du système d’automatisation et optimise les opérations en temps réel.
  3. Les scanners 3D embarqués LiDAR dotés d’une capacité de traitement rapide font un relevé du milieu extérieur et permettent de prendre des décisions en temps réel à partir des événements recensés et anticipés.
  4. Véhicules 100 % autonomes fonctionnant sans restriction, apprenant par eux-mêmes et modifiant le mode d’exploitation des gisements.