Byrnecut Australia s’automatise

Centre de l’Australie-Occidentale. Byrnecut Australia continue de développer la mine d’or Northern Star Resources de Jundee et la technologie automatique de forage souterrain la plus récente lui permet de rester à la pointe.

Keith Law n’y va pas par quatre chemins pour décrire l’isolement de la mine d’or Jundee : « Nous sommes quasiment au beau milieu de l’Australie-Occidentale, explique le responsable du contrat de sous-traitance de Byrnecut Australia sur le site. Nous sommes un peu isolés ici. »

Située à 50 km au nord-est de la bourgade de Wiluna et à 1 150 km par la route (ou deux heures d’avion à hélice) au nord-est de Perth, Jundee est l’expression même de l’éloignement. Mais, depuis le début de son exploitation en 1995, les compagnies minières ne regrettent pas d’avoir fait le voyage car le site a déjà donné plus de sept millions d’onces d’or.

Northern Star Resources l’a racheté à son troisième propriétaire, Newmont, en 2014. Ce rachat a été l’une des pierres angulaires d’une série d’acquisitions affirmant sa position de troisième producteur d’or d’Australie. Depuis, la compagnie a régulièrement mis au jour de nouveaux gisements par l’intermédiaire d’opérations de forage de prospection agressives.

« Si on se réfère au programme d’origine, Jundee devrait être en train de plier bagage et de fermer ses portes actuellement, poursuit Keith Law. Northern Star a découvert plus de filons et encore plus de travail. À l’heure actuelle, la durée d’exploitation prévue est de dix ans et plus. »

Au cours du dernier trimestre 2016, la mine a donné 59 527 onces d’or, soit presque la moitié des 124 871 onces d’or produites par Northern Star [sur tous ces sites] au cours du même trimestre.

Byrnecut Australia est responsable de toute l’exploitation minière souterraine et de la maintenance de la flotte à Jundee tandis que Northern Star Resources s’occupe de la configuration de la mine et des tirs de mine, de la géologie (production), du levé et de la planification géotechnique et extractive. Le sous-traitant est présent à Jundee depuis plus de 15 ans et a vu défiler plusieurs propriétaires. Le contrat actuel signé avec Northern Star est l’un de ses plus gros projets en cours.

La prospérité et non la survie
L’entreprise a prospéré pendant la récession tandis que beaucoup de sous-traitants miniers tentaient par tous les moyens d’en réchapper. D’après son directeur général Pat Boniwell, plusieurs facteurs sont à mettre au compte de cette réussite.

Byrnecut Australia

Sous-traitant spécialisé dans l’exploitation minière souterraine, Byrnecut Australia, filiale du groupe Byrnecut qui emploie 2 500 salariés, a été créée en 1987. Aujourd’hui, l’entreprise est le plus grand sous-traitant minier mécanisé d’Australie et assure des prestations dans ce domaine dans plusieurs mines d’envergure dans tout le pays. Parmi les prestations fournies par Byrnecut Australia : la gestion des travaux préparatoires, de la production et des sites, le forage montant, le forage de bures et de puits, les travaux de projection de béton, la conception et les études de faisabilité des mines. Le sous-traitant a excavé 56,1 km pour des travaux préparatoires et livré 11,2 millions de tonnes de minerai à ses clients en 2016, forant 988 937 m pour la production et évacuant par camion, ce faisant, 50,7 millions t-km.

« Notre activité est plutôt axée sur l’or, ce qui nous a aidés puisque l’or a mieux résisté à la récession que les autres matières premières brutes. Et qui plus est, nous avons des collaborateurs talentueux et expérimentés ainsi que d’excellents clients qui gèrent des exploitations solides. Nous bénéficions de l’assistance de fournisseurs dynamiques et de longue date. Ces liens sont extrêmement importants pour nous. »

« Nous encourageons l’innovation chez nos fournisseurs. Cela nous permet de rester compétitifs et de continuer à offrir de la valeur ajoutée à nos clients. Le jour où nous cesserons de le faire, nous cesserons d’exister en tant qu’exploitant. L’innovation est donc d’une importance cruciale. Nous sommes toujours à l’affût de la moindre occasion de mettre en œuvre des technologies de pointe pour améliorer nos activités, que ce soit du point de vue de la sécurité, de la productivité et des coûts. »

Byrnecut Australia a misé sur les foreuses Sandvik pour atteindre ses objectifs de préparation et de production sur les sites qu’elles exploitent dans toute l’Australie et à l’étranger depuis pratiquement 30 ans. « L’entreprise a dû acheter sa première foreuse en 1988 chez Sandvik, je crois. Nos relations ne datent donc pas d’hier et, dans l’ensemble, elles sont relativement saines. Pour les deux parties à mon avis. Nous faisons confiance aux produits Sandvik, en particulier en matière de forage, depuis bien longtemps maintenant, tout au long de ces presque 30 ans. »

Forage nouvelle génération
Byrnecut Australia a testé le dernier jumbo intelligent pour travaux préparatoires, le Sandvik DD422i, dans une autre de ses concessions d’Australie-Occidentale début 2015 dans le but principal d’en valider les nouveaux concepts de cabine et de forage.

La Sandvik DD422i

La Sandvik DD422i est une foreuse pour travaux préparatoires pourvue d’un système de commande intelligent et conçu pour offrir des performances, une précision et une fiabilité optimales pour le forage souterrain et le creusement de galeries à petite échelle. Elle est dotée d’une vaste gamme de fonctionnalités de forage automatique destinées à accroître la productivité et réduire les coûts. Créée spécialement pour le forage de développement intelligent, elle est compatible avec les concepts AutoMine Remote Monitoring et AutoMine Drilling Sandvik. Équipée de la Sandvik Intelligent Control System Architecture (SICA), elle possède des fonctionnalités pour le forage de front de taille 100 % automatique, des systèmes optimisés de commande du forage et du bras, et des outils très performants pour la préparation du forage, la transmission des données et l’analyse.

Pat Boniwell reconnaît que son entreprise ne s’est pas tout de suite renducompte de la valeur ajoutée qu’allaient apporter les innovations technologiques de la nouvelle foreuse. « Au début, on s’est plus intéressé à la nouvelle plateforme et aux gains de fiabilité. Il est très vite apparu que, pour cette nouveauté, les dernières technologies n’avaient jamais été aussi bien intégrées à cette solide plateforme de forage. Cela nous a donné de l’assurance pour aller plus loin en matière d’automatisation et de pilotage de la foreuse, et pour moins utiliser les commandes manuelles de la machine. Et de combiner tout cela. L’interface utilisateur est plus intuitive, nos foreurs ont bien accepté la machine et la technologie. »

Byrnecut Australia a transféré la foreuse à Jundee courant 2015 pour tester ses capacités en matière d’automatisation.

« Il ne nous a pas fallu longtemps pour comprendre que cette foreuse allait avoir des effets positifs sur notre activité et nous donner de gros avantages en matière de coûts et de productivité. »

Pendant les trois mois d’essai à Jundee, la Sandvik DD422i a foré plus de 60 000 m par mois. Grâce à une plus grande longévité des outils, le coût des consommables a diminué de 25 % et Byrnecut Australia a réduit de moitié les hors-profils. Le nouveau système de commande du forage a considérablement amélioré la productivité et la précision, modulant la puissance dynamique de forage en fonction des conditions de roche et évitant aux opérateurs de modifier les paramètres de forage.

Plus d’un an plus tard, la Sandvik DD422i est toujours en charge de tous les travaux préparatoires de la mine. « C’est merveilleux de pouvoir contrôler avec une extrême précision le niveau de hors-profil dans la fourchette des tolérances déterminées, estime Pat Boniwell. Les économies supplémentaires qu’on a pu réaliser grâce à la réduction du temps de soutènement des parois, du cycle, de la purge, etc. ont été supérieures à nos attentes. La touche finale, c’est qu’on a pu retirer d’autres gains en optant pour le système automatique au moment du changement d’équipe. La machine continue de forer en mode automatique sans aucun opérateur présent sur place. Chaque mètre supplémentaire foré en mode automatique se répercute directement sur nos résultats en termes de productivité et de dollars. »

Ouverture à l’automatisation
La Sandvik DD422i fore jusqu’à 20 trous pendant le changement d’équipe à Jundee. Byrnecut Australia profite également de son mode automatique pendant le dynamitage et la ventilation. Les opérateurs se servent de certaines fonctionnalités automatiques pendant leur travail pour obtenir des résultats plus réguliers.

Opérateur de jumbo chez Byrnecut Australia, Ryan Selfe a très vite adopté la technologie de la nouvelle foreuse et en apprécie les avantages qui lui permettent de gagner du temps, notamment en lui évitant de tracer des signes sur le front de taille avant le forage. « Tout ce que j’ai à faire, c’est de marquer une croix sur le front de taille, de faire une visée arrière et d’entrer toutes les mesures dans le système informatique. Cinq minutes après, je suis en train de forer. Son emploi est très simple. »

La foreuse émet des rapports qui simplifient la formation des opérateurs et permettent de régler la moindre question potentiellement imputable au facteur humain et touchant au rendement du forage.

« Ces rapports sont remarquables, ils contiennent plus d’informations que l’on en souhaite sur chaque taille, sur chaque trou que fore la machine, s’exclame Keith Law. On peut retrouver chaque profil, la longueur de chaque trou, un modèle 3D de la taille effectuée. On peut réunir les opérateurs quand ça ne va pas et concevoir un plan pour résoudre tel ou tel problème que nous posent les tailles. »

Sur la base de l’excellent bilan de Jundee, Byrnecut a mis en service des Sandvik DD422i sur certains de ses sites en Australie et à l’étranger. « Nous obtenons de meilleurs résultats, exécutons de plus belles voies, réduisons les hors-profils. Nous n’évacuons pas par camion de la terre inutilement, le soutènement des parois est meilleur et plus facile à mettre en place, estime Keith Law. Nous éliminons une grande partie des erreurs humaines du site minier et c’est l’automatisation qui nous permet de le faire. Sur la foi de notre expérience à ce jour, la Sandvik DD422i composera la flotte de jumbos de demain de Byrnecut. Nous avons besoin d’un moyen pour garder de l’avance sur la concurrence et cette machine est la réponse. »

La mine d’or Jundee

La mine d’or Jundee est située à 50 km au nord-est de Wiluna et à 1 150 km par la route (ou 800 km à vol d’oiseau) de Perth, capitale de l’Australie-Occidentale. Depuis sa mise en exploitation en 1995, elle a donné plus de sept millions d’onces d’or et sa durée de vie est estimée actuellement à dix ans. Jundee est l’une des quatre mines d’or d’Australie-Occidentale exploitée par Northern Star Resources, qui est en voie de produire entre 485 000 et 515 000 onces d’or au cours de l’exercice 2017.