<p>À son ouverture, en 1971, l’usine de Turku a commencé par fabriquer des chargeurs transporteurs souterrains Sandvik TORO.</p>
Montrer la légendeMasquer la légende

À son ouverture, en 1971, l’usine de Turku a commencé par fabriquer des chargeurs transporteurs souterrains Sandvik TORO.

9 000 raisons de faire la fête

L’usine de Turku a fêté la sortie de sa 9 000e unité en septembre.

Quarante-cinq ans après sa mise en service, l’usine Sandvik de Turku, en Finlande, a sorti sa 9 000e unité, un camion souterrain Sandvik TH663, en septembre 2016. Cet événement a été marqué par une grande fête réunissant clients, fournisseurs et salariés, dont le point fort a été la cérémonie de remise des clés à l’acquéreur du véhicule, l’australien Byrnecut.

À son ouverture, en 1971, l’usine de Turku a commencé par fabriquer des chargeurs transporteurs souterrains Sandvik TORO. Au fil des années, elle a été complètement modernisée et aujourd’hui, c’est un site ultramoderne de 14 500 m² qui produit un camion tous les deux jours.

« Le parcours effectué par Sandvik Turku jusqu’au cap de cette 9 000e machine est remarquable, a souligné Lars Engström, président de Sandvik Mining and Rock Technology. Cette réussite considérable est un témoignage de notre capacité de production, des performances et de la fiabilité numéro 1 sur le marché des équipements Sandvik. »